Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bureau de Janua

Pour l'année 2015/2016 :


Présidente : Mélanie RIVEAULT

Secrétaire : Sarah CASANO

Secrétaire adjoint : Alexandre NOGUERA

Trésorière : Caroline LAMBERT

 

Recherche

Contactez-nous !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour être tenu au courant des dernières infos.

Avis

association.janua@gmail.com

Envie de publier des articles, photos, etc. sur notre blog? N'hésitez pas à nous les envoyer, nous les mettrons en ligne avec grand plaisir! 

 

26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 12:17

RÉSUMÉ

L’Association des Doctorants en Sciences Humaines et Sociales de Tours (ADSHS) en collaboration avec l'Université François Rabelais, l'École Doctorale SHS de Tours, le CESR et la MSH de Tours, propose, dans le cadre d'une journée thématique, de réfléchir sur les enjeux historiographiques et épistémologiques des circulations et des échanges en Europe entre le XIe siècle et le XVIIe siècle. Les mobilités et les échanges touchant de près comme de loin de nombreux travaux en cours dans les diverses écoles doctorales, cette journée a pour double objectif de fédérer la réflexion de doctorants et d'apporter une contribution transdisciplinaire aux recherches élaborées dans diverses structures.

ARGUMENTAIRE

L'Association des Doctorants en Sciences de l’Homme et de la Société de Tours (ADSHS), en collaboration avec l'Université François Rabelais, l'École Doctorale SHS de Tours, le CESR et la MSH de Tours, propose, dans le cadre d'une première journée thématique, de réfléchir sur les enjeux historiographiques et épistémologiques des circulations et des échanges en Europe entre le XIe siècle et le XVIIe siècle.

Envisager les problématiques épistémologiques et historiographiques soulevées par les circulations et échanges matériels et immatériels en Europe au Moyen-Âge et à l’époque moderne implique de s’interroger sur la dimension mobile des sociétés européennes et sur leur aspect interconnecté. Ainsi, que l’on envisage l’Europe dans sa globalité (et dans la variabilité de sa délimitation) ou que l’on s’attache à des aires géographiques locales (États, régions, villes, etc.), les problématiques circulatoires jouent un rôle non négligeable dans les démarches d’écriture de l’histoire.

La journée d’étude a pour objectif de mettre en place une approche transdisciplinaire des savoirs. Il s’agit en effet de réfléchir aux caractéristiques des circulations et des échanges à partir de recherches issues de domaines variés. Une telle approche permet, d’une part, d’établir des passerelles entre les contenus de disciplines diverses, et, d’autre part, de réfléchir aux apports méthodologiques permis par chaque discipline pour réfléchir à une question qui dépasse les cadres disciplinaires. À terme, lajournée d'étude voudrait ouvrir une réflexion sur la construction historique et historiographique de l'Europe comme espace de circulation, dans le temps et dans l’espace, à partir d'une approche transversale de l’histoire et de son écriture.



Axes


La réflexion proposée lors de cette journée thématique s’articulera autour de trois axes majeurs.

Circulations, échanges et réseaux : définition et délimitation

Parler de « circulations » et d’ « échanges » implique inévitablement de questionner la notion de « réseau(x) ». Or la notion de « réseaux(x) » n’est pas univoque selon l’approche disciplinaire avec laquelle elle est étudiée. En quoi consiste une telle spécificité disciplinaire ? Quels outils méthodologiques peuvent-ils être mis en place pour analyser les réseaux ? Quels sont les apports dechaque discipline au sein de la définition d’un tel terme ? À travers quelles problématiques les réseaux en Europe peuvent-ils être étudiés ? Qu’est-ce qu'un réseau ? De quels éléments se composent-il ? Comment s'organise-t-il ? Un réseau est-il nécessairement volontaire, défini, institutionnalisé ? Quels
sont ses moyens de transport, ses voies de circulation ? Quels sont ses impacts politiques, administratifs, législatifs ? Sont-ils encouragés, favorisés ? De quelque nature que soient les réseaux étudiés, les communications pourront réfléchir à leur organisation, aux pôles qui les structurent, à leur hiérarchisation, aux flux qu’ils génèrent, à la façon dont l’historient peut rendre compte de leur existence et de leur impact dans leur contexte propre et dans l’histoire d’une manière plus générale.

Le premier axe d’étude a ainsi pour objectif de fournir des éléments de contextualisation méthodologique et historiographique aux enjeux soulevés par la journée thématique.

Circulations et échanges : d’exemples pluridisciplinaires à l’écriture d’une histoire transversale

La réflexion autour des termes de « circulation » et d’« échange » à l’échelle européenne, sur une période aussi large que celle qui va du XIe siècle au XVIIe siècle, prend racine dans un apport méthodologique pluridisciplinaire. Le deuxième axe d’étude s’attache à l’étude d’exemples de circulations et d’échanges. Il s’agit de réfléchir à la façon dont chaque discipline oeuvre à leur délimitation, circonscription, conceptualisation. Une fois les méthodologies diverses exposées et mises en place, il s’agira de les faire dialoguer afin de se demander dans quelle mesure une histoire
transversale de l’Europe peut être écrite.

Le deuxième axe de réflexion de la journée d’étude repose ainsi sur le passage d’exemples pluridisciplinaires à l’écriture d’une histoire transversale.

Circulation, transmission et mobilité : de l'histoire des échanges à l'échange en histoire

L’étude des circulations dans l’Europe des XIe-XIIe siècles implique de s’interroger sur la valeur et la pertinence de la notion d’« échange » dans l’analyse historique. Si la notion de « circulation » semble bien générer des « échanges » entre des pôles émetteurs et récepteurs (personnes, villes, etc.), écrire une histoire des circulations européennes requiert de rendre compte en même temps de la spécificité et de l’unité des échanges entre le XIe et le XVIIe siècle. Il s’agit alors de réfléchir à l’intérêt historiographique de la notion d’« échange » et à sa place éventuelle dans la compréhension des logiques de circulations tant dans le temps que dans l'espace. Quels sont les différences, les liens, les communautés de sens entre « échange » et « transmission », « échange » et « héritage », « échange » et « mobilité » ? Est-il possible de trouver, au-delà de la spécificité de tel ou tel « échange », un terme commun pour penser la circulation en Europe entre le XIe siècle et le XVIIe siècle ?

Le troisième axe d'étude s'intéresse aux conséquences induites par l'introduction de la notion d'échange dans l'analyse historique et aux termes avec lesquels il est possible et pertinent de penser la circulation ou le réseau en terme d'"échanges".



Modalité de soumission

Les propositions de communication (pour des présentations d’une vingtaine de minutes) doivent se faire en document attaché .doc ou .rtf.

Le document doit contenir un titre et un résumé de 2000 caractères maximum (espace non compris), accompagnés des coordonnées de l’auteur et d’une brève bibliographie. Il doit être envoyé à :
echangesetcirculations@gmail.com.

La date limite de soumission des résumés des communications est fixée au 19 mars 2014.

Le comité scientifique communiquera les réponses le 4 avril 2014.

La journée d'études aura lieu au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) à Tours,
le 21 mai 2014.

Comité organisateur
• Solveig Bourocher (doctorante en histoire de l’art)
• Anne Boutet (doctorante en lettres modernes)
• Benoît Haug (doctorant en musicologie)
• Élise Gauthier (doctorante en lettres modernes)
• Jonas Kurscheidt (doctorant en lettres modernes)
• Romain Lossec (doctorant en philosophie)
• Hadrien Rozier (doctorant en histoire de l’art)
• Jerôme Salmon (doctorant en histoire)
• Naïs Virenque (doctorante en histoire de l’art)


Comité scientifique
• Solveig Bourocher (doctorante en histoire de l’art)
• Anne Boutet (doctorante en lettres modernes)
• Benoît Haug (doctorant en musicologie)
• Élise Gauthier (doctorante en lettres modernes)
• Jonas Kurscheidt (doctorant en lettres modernes)
• Romain Lossec (doctorant en philosophie)
• Hadrien Rozier (doctorant en histoire de l’art)
• Jerôme Salmon (doctorant en histoire)
• Naïs Virenque (doctorante en histoire de l’art)



CONTACTS
• Comité d’organisation : echangesetcirculations [at] gmail [dot] com
URLS DE RÉFÉRENCE

• ADSHS -Association des Doctorants en Sciences de l'Homme et de la Société de Tours
SOURCE DE L'INFORMATION

• Romain Lossec courriel : rlossec [at] gmail [dot] com
• Naïs Virenque courriel : nais [dot] virenque [at] etu [dot] univ-tours [dot] fr


POUR CITER CETTE ANNONCE
« Circulations et échanges en Europe (XIe -XVIIe siècles) », Appel à contribution, Calenda, Publié le
lundi 24 février 2014, http://calenda.org/277027

Partager cet article

Repost 0

commentaires