Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bureau de Janua

Pour l'année 2015/2016 :


Présidente : Mélanie RIVEAULT

Secrétaire : Sarah CASANO

Secrétaire adjoint : Alexandre NOGUERA

Trésorière : Caroline LAMBERT

 

Recherche

Contactez-nous !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour être tenu au courant des dernières infos.

Avis

association.janua@gmail.com

Envie de publier des articles, photos, etc. sur notre blog? N'hésitez pas à nous les envoyer, nous les mettrons en ligne avec grand plaisir! 

 

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 10:02

On nous signale l'existence de CARAA, laboratoire (avec des blouses blanches) qui se définit lui-même comme « une unité de recherche analytique qui met au service des biens culturels et du marché de l’Art les techniques physico-chimiques les plus performantes pour répondre à des questions liées à la conservation, la restauration, la datation, la caractérisation ou l’authentification d’un objet d’art ».


CARAA est partenaire de plusieurs autres centres de recherche dont HeRMA et le CESCM ne font pas partie. Mais pourquoi ne pas envisager des collaborations futures ?

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 16:04

Il faut parfois une occasion et une aide pour transformer de belles idées en un projet qui porte ses fruits. La Région Poitou-Charentes propose de récompenser "des actions de femmes, exemplaires au plan social, économique, artistique, culturel ou sportif pour résoudre un problème collectif, mises en œuvre depuis moins de 18 mois".  Le prix s'appelle Initielles. Il gratifiera un podium de trois femmes à hauteur de 1500, 1000 et 500€.  Ces messieurs iront donc chercher ailleurs des sources de financement, cependant ces dames pourront trouver ici (et ailleurs) le moyen de conjuguer, par exemple, recherche scientifique et médiation culturelle.

 

Des idées ?!??

 

Quelques renseignements supplémentaires et contact dans la dernière lettre d'information des atelier de la création.

Repost 0
Published by JANUA - dans Nouvelles
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 00:15

Multilingue, numérique et d’une périodicité annuelle, Porticum, est un espace de publication pour les jeunes chercheurs désireux de faire connaître leur travaux. Le premier numéro est en ligne autour du titre In itinerere devotionis : Art i pelegrinatge a l'Edat Mitjana. On trouve également sur le site un blog, un agenda... On y apprend notamment la tenue d’une journée d’étude le 15 avril à Toulouse autour d’un autre titre : Entre échanges et régionalismes : Les transferts artistiques dans la sculpture romane méridionale. En voici le texte du programme officiel :


La notion de transfert culturel implique un mouvement d’objets, personnes, populations, mots, idées, concepts... entre deux espaces culturels (États, nations, groupes ethniques, espaces linguistiques, aires culturelles et religieuses). Michel Espagne et Michael Werner (1988).

Dans l’Europe médiévale, artistes et oeuvres sont mobiles. Ces itinérances et échanges intéressent depuis longtemps les historiens de l’art qui les interrogent à la lumière de leur histoire culturelle, « dans le rapport qu’elles entretiennent avec leurs milieux d’accueil ou d’émission »[1].

À ce titre, l’importance accordée à l’étude occurrente des artistes, œuvres et modèles autorise à envisager « la manière dont ces déplacements peuvent reconfigurer les milieux artistiques qui les accueillent ou ceux dont ils proviennent »[2].Loin d'être un phénomène passif, le transfert culturel contribue à la création d'une production inédite.

 

Cette journée d'étude s'inscrit dans le cadre du programme « Savoir-faire, productions et échanges » de l’équipe Terrae de TRACES (UMR 5608), et rejoint les préoccupations des ateliers « Convergences transpyrénéennes » et « sculptures » de l’équipe « Arts, Sociétés, Patrimoine » du Laboratoire FRAMESPA (UMR 5136).

« Les travaux de Marcel Durliat sur la période romane ont intimement lié l'université de Toulouse aux recherches artistiques concernant  la péninsule ibérique ». Nous souhaitons donc interroger, à partir de la théorie des transferts culturels, la dynamique des échanges interculturels entre France et Espagne. Le but du présent séminaire sera d’étudier et d’analyser les processus de transferts de ces productions artistiques et matérielles de leur lieu d’origine vers un nouvel environnement. 

 

Programme provisoire :

- Manuel Castiñeiras (professeur, Université Autonome de Barcelone): Conques, Toulouse et les chantiers de Compostelle: une vieille question revisitée à partir des voyages de Diego Gelmírez

- Imma Lorès (professeure, Université de Lleida) : Autour des "transferts" de la sculpture romane toulousaine et languedocienne en Catalogne

- Charlotte de Charrette (doctorante, Université de Bordeaux 3) : Échanges artistiques entre deux sculpteurs romans : l’exemple de San Miguel de Biota (Aragon)

- Julia Perratore (doctorante, Université de Pennsylvanie) : Un portail comme un seuil d’échange : Santa María de Uncastillo et la transmission de l’art roman français en Espagne

 

                                                                     Bibliothèque d’Etudes Méridionales

56 rue du Taur

31000 Toulouse

(métro : ligne A arrêt Capitole ; ligne B arrêt Jeanne d’Arc).

 

 

                               Contact : Maritchu ETCHEVERRY

 coordinatrice du séminaire

TRACES-Terrae, Université de Toulouse II le Mirail

maritchuetcheverry@yahoo.fr



[1] Jean-Marie Gillouët, Les transferts artistiques : une notion opératoire pour l’histoire de l’art médiéval ?, Histoire de l’art, n° 64, avril 2009, p. 17-25.

[2] Ibid.

Repost 0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:10

Le programme national de numérisation, de traitement documentaire, de diffusion et de valorisation scientifique, visible à partir du fameux site Persée que nous utilisons tous fréquemment dans nos recherches (350 000 documents scientifiques en texte intégral, en ligne, en accès gratuit pour 19,5 millions de consultations en 2010), est mis en péril par la décision de la direction de l'université Lumière Lyon 2 de mettre fin à la convention-cadre soutenant l'existence de ce programme. Cette décision prendra effet le 10 mai 2011.


Une pétition en ligne a été lancée : et vous, la signerez-vous?

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:57

Le printemps arrive, le soleil brille, les oiseaux chantent et l’herbe est plus verte. Encore faut-il pointer son nez dehors pour en profiter ! Se dégourdir les jambes, toucher du Moyen Âge et de l’Antiquité, en discuter et passer un bon moment étant toujours une perspective réjouissante, Janua organise pour (et par) les étudiants d’HeRMA et du CESCM un week-end d’excursion loin des chaises de bibliothèques. Nous irons cette fois-ci sur la terre de prédilection d’un célèbre troubadour : Bernard de Ventadour. La destination se trouve à quelques encablures de Poitiers, en Corrèze. Le programme est prévu pour combler les tenants de toutes les périodes et de toutes les disciplines. Splendide (n’ayons pas peur des mots) abbatiale romane au Vigeois, majestueux château de Ventadour (fouillé et restauré), surprenante église fortifiée à Saint-Angel (en photo témoin sur l’affiche de réclame pour le week-end) et site antique associant à une villa d’autres édifices à vocation religieuse et funéraire (Les Cars - Saint-Merd-les-Oussines) ont été retenus. D’autres demandes de visites peuvent également être prises en compte.


Les visites seront préparées par quelques volontaires du voyage, le but n’étant pas d’enchainer les conférences mais de donner à tout le monde les éléments pour engager une discussion sur les monuments. La bibliographie existe : volontaires, manifestez-vous !


La date : le week-end du 9/10 avril 2011.


L’hébergement se fera en gîte, les déplacements en voiture et Janua se charge également des repas. Tout confort ! Le tout pour une somme très modique : 35 € (remboursement de l’essence pour ceux qui prendront leur voiture, hébergement et repas compris). Afin que mettre en place l’organisation, nous avons besoin que les intéressés se manifestent au plus vite (en tout état de cause,  avant le 25 mars). Vous pouvez nous demander des précisions et vous inscrire soit de vive voix,  soit en nous envoyant un mail ( assoc_janua@hotmail.fr ).

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 09:47

Vous vous interrogez sur les conséquences de l'autonomie des universités ? Notre ministère de tutelle vous adresse une brochure très pédagogique pour vous expliquer tous les bénéfices (le mot est bien spécifié dans le titre) de la réforme. Le fascicule est disponible en plusieurs exemplaires dans le hall du CESCM.

 

Par ailleurs et sans lien avec ce qui précède, le CESCM et le GERHICO-CERHILIM organisent le 23 mars prochain une journée d'étude autour du titre : Universitaires et étudiants du Moyen Âge à nos jours - Les circulations européennes. Le programme est à suivre via l'affichage.

 

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 10:48

Après les deux journées d'études organisées l'année dernière sur la perception du temps, notre école doctorale réitère l'expérience avec une seconde édition autour du titre : Formes et enjeux de la mémoire. Une thématique transversale et diachronique donc, qui permettra à tous les doctorants de l'ED (destinataires de la manifestation) de trouver de quoi moudre leur grain.

 

Les propositions de communication sont à  soumettre au plus tard le 15 mars 2011 et les journées se dérouleront à Limoges les 2 et 3 mai. Tous les renseignements disponibles sont sur le site de l'école doctorale (flux RSS à suivre...).

 

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 11:19

Toujours dans la série des appels à contribution, voici un deuxième appel à contribution, cette fois-ci pour d'éventuels byzantinistes...

 

L’ Association des Étudiants du Monde Byzantin (AEMB) est née en 2010 suite aux Rencontres des Doctorants en Études Byzantines. Ces Rencontres annuelles, se déroulant sur deux jours, ont pour but de favoriser les discussions interdisciplinaires et méthodologiques autour des sujets de thèse des différents participants (intervenants comme auditeurs)...

Avant tout, l’AEMB a pour vocation de fédérer les étudiants byzantinistes de toutes nationalités dans une structure associative. Cette structure doit faciliter les échanges entre les étudiants de toutes les disciplines concernées par ce domaine et créer des passerelles entre les étudiants de licence ou de master et les doctorants ou les jeunes docteurs....


Pour les doctorants souhaitant intervenir lors des Rencontres annuelles internationales des doctorants en études byzantines les 21 et 22 octobre 2011, se rendre sur le site de l'association, rubrique "actualités" :


https://sites.google.com/site/associationaemb/home

ou

 

.           Envoyer à l'adresse suivante : lesbyzantines@gmail.com

 

AVANT LE 15 FÉVRIER 2011

 

un résumé d'une vingtaine de lignes (maximum 2000 caractères, espaces compris) avec un titre, en précisant :

.         le type d'intervention (présentation du sujet de thèse ou sujet libre, à préciser)

.         la langue souhaitée pour intervenir (français ou anglais)

.         le nom du directeur de recherche, l'institution de rattachement et le sujet de recherche.


Un accusé de réception sera envoyé systématiquement dès réception du résumé.

Le programme définitif des Rencontres sera établi le 2 avril 2011, puis envoyé aux intervenants

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 11:12

 

 Bonjour à tous, l'association des Jeunes Chercheurs Médiévistes de Genève organise le 13 mai 2011 une journée d'études destinée aux jeunes chercheurs médiévistes, sur le thème de Prise et perte du pouvoir au Moyen Age. Voici l'appel à communications:

 

 

 

Prise et perte du pouvoir au Moyen Âge

1ère journée d'études internationale des Jeunes Chercheurs Médiévistes

de l'Université de Genève

13 mai 2011

de l'Université de Genève

13 mai 2011

L’association des Jeunes Chercheurs Médiévistes (JCM) de l’Université de Genève organise, en conclusion de son programme annuel, sa première journée d’études internationale sur le thème du pouvoir au Moyen Âge. Fondée en mars 2010 et placée sous l'égide du Centre d'Études Médiévales de l'Université de Genève, l'association des JCM souhaite que cette journée d'études soit l'occasion de faire dialoguer des doctorants et des jeunes docteurs issus de différentes disciplines autour des questions de prise et de perte du pouvoir.

Princier, impérial, papal, local, sacré, mais aussi public et privé, le pouvoir au Moyen Âge est pluriel. L'autorité est partagée et détenue par différents types de pouvoirs qui s'exercent, non sans une certaine « perméabilité », dans les milieux politique, artistique, laïc et religieux ; les modèles se transmettent d’un domaine à l’autre, comme le remarque Roger Dragonetti dans La Vie de la lettre au Moyen Âge (Le Conte du graal) [1980, p. 45]. En dressant un parallèle entre la relation du clerc à Dieu d’une part, et du poète à son protecteur d’autre part, il souligne les rapports de domination et de soumission qui régissent la société médiévale. Ces derniers ne sont pas figés et c’est précisément sur cet aspect dynamique de la thématique que la journée se propose de mettre l’accent.

La cérémonie de l'hommage ou l'élection d'un pape donnent lieu à de véritables rituels de même que, dans la littérature courtoise, le fait, pour un amant, de se mettre au service de sa dame. La perte de pouvoir constitue, elle aussi, un moment charnière, qu'elle corresponde à la chute d'un souverain, la perte d'un royaume ou à l'inversion des rapports de force entre deux personnages. Ces deux étapes fondamentales et hautement symboliques ont généré de nombreuses représentations littéraires et iconographiques, lesquelles constitueront l’objet d’étude de cette journée et le point de départ de notre réflexion. Les communications, d'une vingtaine de minutes, pourront porter sur l'ensemble des disciplines s'intéressant à la période médiévale : littérature, linguistique, histoire, histoire de l'art, théologie, philosophie...

Les propositions de contribution, d'une demi-page environ et accompagnées de renseignements pratiques (statut, institution de rattachement, titre de la thèse), sont à envoyer au format PDF avant le 5 mars 2011 aux deux adresses suivantes :

caroline.foscallo@unige.ch

ludivine.jaquiery@unige.ch

Un comité scientifique procédera à la sélection des communications.

Les démarches de financement étant toujours en cours, les détails concernant la prise en charge des frais de transport et d'hébergement seront précisés ultérieurement aux participants. Pour toute question, vous pouvez adresser un courriel aux organisatrices, Caroline Foscallo et Ludivine Jaquiery, assistantes au département des langues et littératures françaises et latines médiévales.

Pour plus d'informations sur les Jeunes Chercheurs Médiévistes de l'Université de Genève, nous vous invitons à consulter notre site Internet : http://sites.google.com/site/jcmunige/

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 18:09

La rédaction des mémoires de Master constituent souvent la première expérience concrète de ce que peut être un travail de recherche universitaire. De nouvelles questions sur le fond et la forme se posent alors… A l’occasion de la semaine d’atelier interdisciplinaire du CESCM, Janua propose une rencontre entre étudiants en Master et doctorants pour répondre à ces interrogations et en soulever de nouvelles. Le dialogue est prévu en deux temps : d’abord un « retour d’expérience » de plusieurs M2 et doctorants puis un échange libre de questions-réponses.


Rendez-vous jeudi 27 janvier (2011), à 14 heures en salle Crozet (CESCM).


Café, jus d’orange et petits gâteaux à volonté.

Repost 0